Notice d'utilisation
AlterCig vous autorise à imprimer cette notice pour votre usage personnel
 
La cigarette électronique
 
La cigarette électronique  est composée d'une batterie rechargeable, d'un atomiseur et d'un embout (cartouche) contenant de une bourre imbibée de liquide spécial contenant ou non de la nicotine.
 
Le principe de fonctionnement :
 
La cigarette électronique ne produit pas de combustion. C'est l'atomiseur qui, en s'échauffant, va « vaporiser » le liquide contenu dans la cartouche grâce à l'energie fournie par la batterie.
Le liquide (e-liquide) est composé de Propylène Glycol, de nicotine et d'arômes.
Le PG est déjà fortement utilisé dans l'industrie alimentaire, pharmaceutique et cosmétique... On le retrouve notamment dans certains inhalateurs, certains bains de bouche, etc...
Les e-liquides contiennent plus ou moins de nicotine. C'est le consommateur qui va choisir ce qui convient pour lui. On trouve même des produits dits « NO », ce qui signifie qu'ils ne contiennent pas du tout de nicotine. Au début de l'utilisation, nous conseillons d'utiliser des e-liquides contenant 11 mg ou 18 mg, voire plus afin de satisfaire l'addiction nicotinique des cigarettes traditionnelles. Ensuite vous pouvez envisager de réduire l'apport nicotinique à votre rythme.
 
Le principal danger de la nicotine, outre l'addiction qu'elle génère, est son incidence dans les pathologies cardio-vasculaires. Les personnes atteintes de telles pathologies sont invitées à prendre des e-liquides « NO » et à en parler à son médecin traitant.. Cependant, le dosage de nicotine influe sur le goût et sur la sensation de « hit » que recherche tout fumeur. Il ne faut donc pas hésiter à tester plusieurs e-liquides pour trouver celui qui vous conviendra.
 
Les cigarettes électroniques du fait de la « vaporisation » ne génèrent ni goudrons ni monoxyde de carbone. Ce sont des produits qui ne risquent pas d'induire un incendie, et qui conservent la nature propre car il n'y a pas de mégots.Aucune odeur n'est produite, vous pouvez donc utiliser votre e-cigarette dans les lieux publics.
 
La vapeur rejetée n'engendre pas de « tabagisme passif ».
 
Mode d'emploi
 
Afin d'éviter tout problème ultérieur, nous vous invitons à suivre cette procédure.
1 – mettre en charge la batterie, jusqu'à ce que le voyant passe au vert (en général 3 ou 4 heures), puis enlever la batterie du chargeur.
2 – visser l'atomiseur sur la batterie
3 – introduire une cartouche.
S'il s'agit d'une cartouche vide, veuillez imbiber la bourre au prélable. En général 7 à 8 gouttes suffisent. Procédez goutte à goutte, lentement, de sorte que la bourre se sature de produit. Quand la cartouche est pleine, épongez grâce à du papier absorbant l'équivalent de la dernière goutte pour éviter tout débordement.
4 – Vous pouvez déposer délicatement 1 ou 2 gouttes de liquide sur l'atomiseur afin de faciliter sa mise en route surtout la première fois ou lorsque vous changez de cartouche. Cela permet d'amorcer l'atomiseur et de donner de suite le goût de l'arôme choisi.
 
Précautions d'emploi
 
Garder la batterie à l'écart de toute source de chaleur. Ne pas ouvrir ou percer la batterie. En cas d'odeur particulière ou de toute autre anomalie (émanation de forte chaleur, déformation...) vous devez débrancher le cordon d'alimentation du chargeur et nous contacter.
La cigarette électronique doit être rechargée avec le chargeur fourni et celui-ci doit être réservé à cet effet.
Conservez la cigarette électronique et ses composants à l'abri des enfants et des animaux.
Nota : la température d'utilisation est comprise entre – 5° C et + 40 ° C
 
Fonctionnement de la batterie et du chargeur
 
Au bout d'un certain temps d'utilisation, la batterie va « clignoter ». C'est le signe qu'elle est vide et doit être rechargée. Lorsque vous l'installerez en charge, le chargeur va la faire clignoter de nouveau, et il passera au rouge... Il repassera au vert quand la charge maxi sera atteinte. Vous pourrez alors réutiliser votre batterie.
C'est pourquoi il est recommandé d'avoir 2 batteries. Vous utilisez l'une pendant que l'autre se recharge.
 
Cas particulier : Le PCC ou BPR (Boitier Personnel de Rechargement)
 
Ce boitier vous sert à la fois à ranger votre cigarette electronique, mais aussi à la recharger pendant qu'elle n'est pas reliée au courant electrique. Elle doit être chargée une première fois, ensuite vous pourrez recharger votre cigarette électronique dedans jusqu'à 5 fois. Puis vous devrez remettre en charge ce boitier.
 
Entretien courant
 
Il est utile de nettoyer régulièrement les atomiseurs... notamment lorsqu'un goût inhabituel se fait sentir.
 
Dévisser l'atomiseur, enlever la cartouche... Souffler par le coté « Ato » et reposer l'atomiseur sur un papier absorbant. Il peut arriver qu'un excédent de liquide finisse par noyer l'atomiseur, c'est pourquoi il faut le démonter et le sécher.
 


Un atomiseur a une durée de vie variable (en général de 3 semaines à 4 mois). Il est donc considéré comme du consommable et il est prudent d'avoir quelques atomiseurs de secours afin d'éviter de tomber en panne.
Foire Aux Questions
Qui sommes-nous ?
Notice d'utilisation
Contact
Accueil
Actualités diverses
La Boutique
Accessoires
 
Cartouches
 
Liquides
 
Cigarettes électroniques